•  

     

    Dansez les petites filles

    toutes en rond

    En vous voyant si gentilles, les bois riront

      

    Dansez les petites belles

    tout en rond

    Les oiseaux avec leurs ailes

    applaudiront

     

    Dansez les petites fées

    toutes en rond

    Dansez, de bleuets coiffées

    l'aurore au front

     

                          (Victor Hugo)

     

     

    Aprés avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé a la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur demander pardon.

                                                                                                                    (Alfred de Vigny)

     

     

     

     

     

    Savez-vous ce qu'est un cœur de jeune fille?

    Ce qu'il faut pour briser ce fragile roseau

    Qui ploie et qui se courbe au plus léger fardeau?

    L'amitié, le repos celui de la famille, la douce confiance, et son père, et sa mère et son Dieu, voila tous ses soutiens, qu'un seul lui manque, adieu.

    (Alfred De Musset)

     

     

    Les femmes ne sont jamais plus fortes que lorsqu'elles s'arment de leur faiblesse

                                                                                         (Marie Du Deffant)

     

    Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est.

                                                                                                 (Alfred de Musset)

     

     

    La femme a la puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l'apparence de la faiblesse.

                                                                                          (Victor Hugo)

     

    Une belle femme est encore embellie par un paysage qui lui va bien

                                                                                                  (Jules Renard)

    Les femmes sont des fillettes toute leur vie.

    Une caresse les console, un petit oubli les brise

                                                              (Suzanne Paradis)

     

    Sentir, aimer, se dévouer, sera toujours le texte de la vie des femmes

                                                                                              (Honore de Balzac)

     

    Que c'est un dur métier que d'être belle femme.

                                                                              (Beaudelaire)

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

    Mon œil rêveur suit la barque lointaine
    Qui vient à moi, faible jouet des flots ;
    J'aime à la voir déposer sur l'arène
    D'adroits pécheurs, de joyeux matelots.
    Mais à ma voix, nulle voix qui réponde !
    La barque est vide, et je n'ose approcher.
    Nacelle vagabonde,
    A la merci de l'onde,
    Pourquoi voguer sans rame et sans nocher ?

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

    La mer paisible et le ciel sans nuage
    Sont embellis des feux du jour naissant ;
    Mais dans la nuit grondait un noir orage ;
    L'air était sombre et le flot menaçant !...
    Quand l'espérance, en promesses féconde,
    Ouvrit l'anneau qui t'enchaîne au rocher,
    Nacelle vagabonde,
    A la merci de l'onde,
    Pourquoi voguer sans rame et sans nocher ?

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

    Oui, ton retour cache un triste mystère !
    D'un poids secret il oppresse mon cœur.
    Sur cette plage, errante et solitaire,
    J'ai vu pleurer la femme du pêcheur !
    Es-tu l'objet de sa douleur profonde ?
    Ses longs regards allaient-ils te chercher ?
    Nacelle vagabonde,
    A la merci de l'onde,
    Pourquoi voguer sans rame et sans nocher ?

                                                                                                : Amable Tastu (1798-1885)

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

     

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

     

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

     

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

     

    Fête des femmes: Femmes de pecheurs

     

     

     


    2 commentaires
  • Femmes des ethnies du Tonkin

    Pa Then  (Bac Quang)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    H'Mong Lenh  (Mu Cang Chai)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Dao Rouge  (Lao Cai)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    H'Mong Lenh  (Mu Cang Chai)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    H'Mong Blanc  (Meo Vac)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    Lu (Lai Chau)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    San Chi  (Bao Lac)

     

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Giay  (Vinh Quang)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    H'Mong Fleur (Cao Son) 

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

     Dao Ao Cham  (Quyet Tien )

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Lolo Noir (Lung Cu)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin 

    H'Mong Fleur (Vinh Quang)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Thai Blanc (Nghia Lo)

     

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Thai Blanc (Mai Chau)

    Femmes des ethnies du Tonkin

     

    H'Mong Fleur (Bac Ha)

    Femmes des ethnies du Tonkin

    Dao Son Dau (Nghia Lo)

     


    1 commentaire
  •  Au fil des arroyos du Delta du Mekong

    Noyade dans la nature

          Au lieu de s'agglutiner autour de marchés flottants en déliquescence du fait de la constructions des ponts qui permettent de se passer des sampans, ou autour des boutiques ou se pressent les pirogues à touristes et les restos qui apportent le poisson  "oreille d'éléphant" raplaplat comme une limande et sans gout , on préfère naviguer au milieu d'une nature exubérante jusqu'à des hébergements envahis de cocotiers et palmiers, au bord de canaux, étroits comme une ruelle. Balades à pied, en sampan, à vélo, les poissons sautent directement sur le gril, dégustation des fruits dans les vergers, pommes de lait, mangues, goyaves, papayes, pamplemousses, bananes, lichies, les jus parfumés ravinent délicieusement  sur le menton. Nuits confortables dans un décor ancien Vietnamien. Massages à la noix de coco, chants du pays et  gentillesse des habitants toujours prêts pour offrir le thé et vous faire entrer dans la maison. Evocation de la guerre avec un ancien pilote de l'Armée de l'Air Américaine, ponctuée par l'intervention de son copain, le Viet Cong qu'il avait bombardé, échange d'arguments passionnés  au milieu d'un musée époustouflant ou trônent des magnifiques vases Ming et les photos familiales du siècle précédent.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Coutumes et traditions

    Les différentes religions philosophiques qui s'entrecroisent, la propention des gens à la spiritualité, leur histoire, font qu'une multitude de rites et de coutumes régissent la vie Vietnamienne. Très suivis dans les campagnes, ils le sont aussi en ville, mais moins assumés.

    En voici quelques exemples. La liste est loin d'être exhaustive, et j'en apprends toujours, régulièrement, de nouveaux précepts.

    Coutumes, religions et traditions

     

    - Croiser une femme, avant de se rendre à son commerce n'est pas de bonne augure, mais croiser une femme enceinte constitue un réel mauvais présage. On est alors, assure d'un mauvais chiffre d'affaire pour la journée. 

    - Si le  premier client   est une femme, mauvaise chance pour le reste de l'année.Coutumes, religions et traditions

    - Si le  premier client de la journée n'achète pas, on peut fermer boutique, on ne vendra rien aujourd'hui ou alors, il faut bruler de l'encens

    - Une femme enceinte ne doit pas aller voir de mort, ni suivre un cortège funéraire, l'âme du mort pourrait vouloir entrer dans l'esprit de l'enfant à naitre. Elle ne doit pas tuer d'animaux, ni enfoncer des clous ou autre chose, ce qui serait vouloir enfoncer l'enfant dans le malheur.

    - On ne doit pas passer sous des pantalons de femme, qui sèchent au risque de devenir idiot et de ne pas réussir dans ses études.

    Coutumes, religions et traditions

     

    Faire bâtir une maison, la date du mariage, le lieu de sépulture, l'orientation de la tombe sont déterminés par le géomancien à l'aide d'un abaque qui lui permet, entr'autres de déterminer les courants telluriques.

    - A la fin du repas, poser les cure-dents sur la table mais les proposer serait  vouloir congédier les invites.

    - Taper sur la tête, même amicalement, c'est porter atteinte à la mémoire  des ancêtres.

    - Pour le Têt, ne pas dire de gros mots, pas d'évocation de la mort ou d'accident, ne pas porter de vêtements blancs, couleur du deuil. Si l'on a subit un deuil, soi-même l'année précédente, on ne doit pas visiter quelqu'un, ce serait lui apporter le malheur.

    Coutumes, religions et traditions

    - Si quelqu'un vous doit de l'argent, pour le Têt, ne pas lui réclamer, ce serait vouloir son malheur.

    - Les jours du Têt , ne pas balayer, ce serait jeter dehors bonheur et réussite.

    - Un commerçant ne doit pas manger de riz à peine cuit, ce serait le risque que les ventes diminuent .

    - Un candidat à un examen ne doit pas manger de crevettes, mais plutôt des graines de soja germés.

    - Pour éloigner les mauvais esprits, un miroir octogonal doit être accroche a l'entrée. Comme les mauvais esprits sont laids, en se mirant, ils auront peur de leur image. On peut aussi accrocher quelques clochettes, en tintant elles les  chasseront.

    Coutumes, religions et traditions

     

    Coutumes, religions et traditions

     

    Miroir avec les signes des Yin et Yang. Les "code barre" ont aussi leur signification de même que la forme octogonale

    - La pluie ne doit jamais ruisseler du toit et entrer dans le logis par les portes et les fenêtres, ce qui annoncerait une période difficile et un manque d'argent.

    -La tête du lit ne doit jamais être orientée vers l'ouest, ni la tombe. C'est la direction dans laquelle Le  Bouddha est mort, sous son arbre. Les coussins et oreillers ne doivent pas se trouver au pied du lit.

    Coutumes, religions et traditions

    - Ne pas planter les baguettes dans son bol, ce serait évoquer les bâtonnets d'encens plantés pour honorer les ancêtres ou un mort.

    Coutumes, religions et traditions

    - Ne pas éteindre des bâtonnets d'encens qui ont été déposés .

    - A chaque nouvelle lune, ne pas consommer de viande de chien, de chat, pas de calamars pour les chauffeurs (le noir de leur encre, signe de mauvais voyage), pas de canards ( affaires iraient cahin caha).

     - Si on a fait un mauvais rêve, il faut jeter du riz et du sel hors de la maison. Mettre un couteau au chevet du lit.

    Coutumes, religions et traditions

     

    Offrandes de chevaux de papier devant le Temple Thai Vi, pour une cérémonie des 4 palais

    - Ne pas mettre les pieds en direction d'une autre personne.

    - Quitter ses chaussures pour entrer dans une maison, une pagode. Dans les temples, dans les zones délimitées pour la prière. 

     

    Coutumes, religions et traditions

    Vendeur de numéros bénéfiques

     

    Mais pas d'inquiétude pour les touristes, les Vietnamiens sont magnanimes, sachant bien qu'ils ne sont pas avertis de toutes ces coutumes et prescriptions.

     

     

     


    2 commentaires
  • Après le Têt, vient le mois des pèlerinages. Mais cette nouvelle année n'annonce pas que des bonnes choses et certains craignent une mauvaise étoile. Pour détourner les mauvais esprits, les pèlerins  se font faire une réplique en papier qui va servir de leurre et que l'on brule lors d'une cérémonie à  la Pagode: C'est le rite du " Le Giai Han"

    Après le Têt, le mois des pèlerinages 

                                                                                                                                          (Photo Hien)

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

                                                                                                                                                                                        (Photo Hien)

     

    Les commerces ont choisi le jour lunaire adéquat pour leur réouverture et ont mis a l'étalage les gâteaux, fruits, fleurs et offrandes à  apporter aux temples et pagodes

     

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

    Le Banh Chung a laissé la place au Xoi Gac, autre gâteau de riz coloré au fruit de Momordique

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

    Fleurs, bougies, copies de monnaies qui seront déposés sur un plateau et placés sur l'autel du Temple après que l'on ait allumé des bâtonnets d'encens (toujours en nombre impair, sinon vous en faites un!)

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

    Les enfants ont droit au ballon à l'effigie du Chien, signe zodiacal de l'année 

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

    Les fleurs sont a l'étalage et on tente de vendre les dernières branches de pêchers, alors que tout à coté, d'autres ont déjà pris le chemin des poubelles avec les restes des agapes. 

    Après le Têt, le mois des pèlerinages

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Van Lang, le huitième roi Hung (La dynastie des fondateurs du peuple Viet) avait trois garçons de  trois femmes
    Le premier fils, Long, épousa Kim, orgueilleuse et jalouse.

    Le second, Ho, avait pour épouse, Ngoc, méchante et acariâtre.

    Le fils de la troisième, Lang Lieu, dont la maman était morte, vivait pauvrement avec sa grand mère, de l'agriculture. Il épousa Xuan, une jeune femme sage et laborieuse.

    Le roi décida de nommer comme son successeur, le fils qui lui préparera le met le plus savoureux. Les épouses de Long et Ho rivalisèrent par leurs habits et leur suffisance, tandis que Van et Xuan étaient confus d'humilité sous les sarcasmes de la cour devant leur présentation miséreuse.

    Mais, dans un rêve, la maman décédée apparut à Lang Lieu et lui conseilla d'offrir au roi un gâteau de riz, carre, symbole de la terre, avec de la graisse et de la viande au milieu, représentant le cœur. Sa femme respecta ce rêve et fit bouillir le gâteau dans une marmite.

    Le jour de la présentation, le premier jour de l'année, Kim et Ngoc offrirent des plats couteux au roi, qui n'y trouva rien d'exceptionnel. Il fut par contre, ravi du gâteau de Lang Lieu et Xuan, par sa délicatesse et sa signification culturelle. Il nomma Xuan, son successeur. Celui-ci n'hésita pas à nommer ses frères, vicomtes.

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    L'outillage nécessaire pour confectionner le Banh Chung: Des feuilles de Dong ou de bananier, un cadre carré, des tiges de bambou

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation 

    Le Banh Chung se fait cuire sur un foyer  doté de trois supports, représentation de la Trilogie du Génie du Foyer

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation 

    La cuisson doit durer huit heures

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Le Banh Chung est un gâteau de riz gluant avec, au centre, de la viande de porc et des haricots.

    Il est enveloppé dans des feuilles de Dong (zong) ou de bananier. Les feuilles de dong sont préférées car elles donnent une belle couleur verte a l'extérieur du gâteau. Le tout est ligaturé avec des tiges de bambou.

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Le Banh Chung mériterait l'Oscar de l'emballage écologique; On défait les feuilles en réservant les tiges de bambou que l'on va dédoubler.

     

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Ces tiges vont servir a faire la partition. Pas bete, l'inventeur du fil a decouper le Banh Chung!

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation 

    On retourne le gâteau et croise les tiges

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Si l'on vend des Banh Chung sur les marchés, en général les familles préfèrent les confectionner elles-mêmes. Elles en mettent deux sur l'Autel des Ancêtres et offrent les autres au reste de la famille, amis et voisins.

    Dans la famille de Hien, Oncle Ly est le confectionneur de Banh Chung

    Le Banh Chung, l'histoire, la realisation

    Comme mentionne plus haut la forme carrée du Banh Chung représente la terre, car on pensait, autrefois, que la terre était carrée, Dans certaines familles on confectionne le Banh Te, de forme cylindrique pour représenter le ciel et compléter le concept Yin Yang.

     


    Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur

                                                                                                                                (Victor Hugo)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique