•  

    Dieu! pourquoi l'orphelin, dans ses langes funèbres

    Dit-il: J'ai faiml. L'enfant, n'est-ce pas un oiseau

       Pourquoi le nid a-t-il ce qui manque au berceau?

                                                             (Victor Hugo)

                                              

    Un Hmong

     

     


    votre commentaire
  • Souvenez vous, Grace à Les Enfants d'En Face France, Giang était opérée d'urgence d'une grave malformation cardiaque. C'était en juin 2015, et les chirurgiens de l'hôpital Tim de Hanoi avaient  accompli une remarquable performance. 

    Et on revoit Giang

    Et on revoit Giang

     

     

     

     

     

     

     

    Michèle Potée était passée chez Giang constater le rétablissement  de Giang et lui apporter une "Poupée du Courage"

     

    Aujourd'hui, près de deux ans après, Giang est revenue à Hanoi pour une visite de contrôle qui sera vraisemblablement la dernière. En effet, la protégée de "Les Enfants d'En Face France" et de son Président Stéphane Bobin a réussi tous les examens allègrement. Allègrement, n'est peut-être pas le bon mot, car la petite patiente nous a semblé assez marquée psychologiquement par la suite de ces examens. En tous cas, plus de traitement, signe d'une entrée dans la vie normale. D'ailleurs Giang est en 6ème et travaille très bien.

    Et on revoit Giang

    Giang a bien changé, non?

    Et on revoit Giang

    Ninh de Jasmin Tonkin, contrôle et règle les frais d'hospitalisation et les déplacements, sur le trottoir devant l'hôpital, autour d'un tcha da (thé glacé). On est au Vietnam, il fait beau, on vit dans la rue.

     

    On ne la reverra plus, bienheureusement que lors des acivités de parainnage de Ecole Pour Tous Vietnam, puisque l'organisation de Michèle Potée continue à l'aider.


    votre commentaire
  • C'est le printemps

     

    C'est le printemps, même dans les montagnes du Tonkin. Les H'Mong Fleur, pour aller au marché, ont posé la doudoune qui cachait leurs habits bariolés et les rictus d'une dure vie sous la froidure hivernale sont effacés.

     

    La santé se mesure à l'amour du matin et du printemps

                                                                                                (Didier Decoin)

     

     


    votre commentaire
  • Les commères de marché

    Si vous désirez visiter un marché exempt de propositions touristiques, vous aurez le choix entre les nombreux  évènements montagnards éloignés de tout hébergement aux tendances occidentales. Matelas sommaires, pas de clim, évidemment et pas de référencement dans les forum de routards. Evidemment il convient que les bus publics soient des plus épisodiques, aléatoires, désuets, surchargés et brinquebalants. A ce prix vous assisterez à ces réunions multicolores où commères et pipelettes s’en donnent à gigote-langues, pendant que leurs hommes distillent l’alcool du maïs durement récolté.

     

     

    Les voyages commencent quand on est perdu

                                                            (anonyme)


    votre commentaire
  • Ecoles de montagne

     

    Les ethnies minoritaires des montagnes du Nord Vietnam, scolarisent de plus en plus leurs enfants, aidés des aides gouvernementales et d'enseignants dévoués qui n'hésitent pas à apprendre les langues d'origine de leurs élèves et à partir par des sentiers escarpés recruter leurs auditeurs.

    Ici, la maman qui surveille son enfant à travers la vitre semble regretter ne pas avoir eu cette chance.


    Multipliez les écoles, les écoles sont les points lumineux de la civilisation

                                                                                            (Victor Hugo)

    Comment je vois le monde de Albert Einstein - Albert Einstein

     

     


    3 commentaires
  • Les plantations de riz sont pratiquement terminées dans les villages Tay; un peu tardives, les moissons de la seconde récolte ne devraient pas se faire avant début novembre. Superbes villages, un ami à moi, Français, souhaite y acheter une de ces maisons sur pilotis, véritables chef-d'oeuvres artisanaux de l'assemblage du bois.

    Marcher sur les sentiers reliant ces hameaux, c'est vraiment comprendre le terme se fondre dans la population et le paysage.

    Plantations chez les Tay

     

    Une grande partie de notre bonheur vient de la façon dont on choisit de regarder le monde                                                                                                                             (FO Giesbert)


    votre commentaire
  • “Reconstruire un logement, c’est reconstruire une vie”

                                                         Fondation Abbé Pierre

    Les différents prestataires sont remerciés, Jasmin Tonkin, Les Enfants d'EnFace, La Fondation Abbé Pierre principal organisme financeur et la Caise Sociale de Vinh Phuc

    L’un des évènements majeurs de la vie d’un Vietnamien est la construction de sa maison. Pour cela, le début des travaux est un évènement considérable qui requiert une cérémonie le bon jour lunaire, calculé, en particulier selon l’age du propriétaire.

    Alors, direction Vinh Phuc pour la cérémonie de démarrage de la construction de deux maisons.

    Nous bénéficions du financement de la Fondation Abbé Pierre , ce qui est un honneur, car elle valide l'activité, le sérieux, l'efficacité de “Les Enfants d’En Face France”, ainsi que l'utilisation optimum des subsides.

    Les bénéficiaires, nous les connaissons bien, car ils ont fait l’objet de visites préliminaires au cours desquelles ont été étudiés les critères que nous tenons pour primordiaux: L’état du logement actuel, évidemment, la présence d’enfants, les conditions sociales de la famille.

     

    Pour la cérémonie de début de construction des deux maisons, officiels et famille sont invités à prendre le thé......et à subir les discours

    Son et Trong, les enfants de Don

    La famille et les voisins sont venus pour cet évènement important

    Le cérémonie principale va avoir lieu sur le chantier de Nguyen Van Dong et de ses deux garçons, Son et Trong. Dong, porte de plus en plus sur son visage, les stigmates de la maladie. Les autorités de la Province, du District, de la commune sont là, avec le reporter de la television VTV2. Nous sommes accompagnés de Huyen, sous directrice de la caisse sociale, de Lien et de Hué, toujours aussi efficaces, qui, dès notre arrivée entreprennent les représentants des collectivités locales pour leur faire confirmer leurs engagements vis à vis de la construction des deux maisons.

    Huyen fait signer le président de la commune sous l'oeil de VTV2

    Secrétaire et Président du district, autorités de la commune Ninh et Huyen posent avec Don et ses enfants

    Enfants d'En Face avec La Fondation Abbé Pierre

     

    Dong répond aux sollicitations de la Télé

    Dans ces projets, nous tenons, également à ce que les autochtones y participent activement. C’est ainsi que si la Caisse Sociale de Vinh Phuc apporte une petite part du financement, les intéressés doivent fournir de la main d’oeuvre et faciliter toutes les démarches. Le pragmatrisme de nos amies permet alors de célébrer l’évènement en toute liberté d’esprit et les differents discours de remerciements vont à la "Fondation Abbé Pierre" (dont nous   avons fait un court historique), à “Les Enfants d’En Face France”, à la Caisse Sociale de Vinh Phuc, à Jasmin Tonkin Travel qui assure l’intendance et les démarches administrative. La pose de la première pierre est remplacée, au Vietnam par le premier “coup de pioche” par les autorités. 

    Je vous assure qu'ils sont beaucoup plus efficaces dans leur domaine d'activité

    Nous allons ensuite assurer le démarrage des travaux chez Son et Van, les parents de Nhi et Ly. La cérémonie sera perturbée par une belle averse (eh oui! Les giboulées de mars existent aussi ici) et nous devrons nous réfugier dans la vieille maison que l’on a mutilée pour faire passer les camions de matériaux.

     

    La maison existante a déjà été tronquée pour laisser passer les camions de matériaux

     

    Nih est fière de sa nouvelle poupée offerte par la famille Watier, sous l'oeil de maman et de Ly

     

     

    Mais on n’avait pas besoin de subir l’eau des nombreuses gouttières pour ressentir l’urgence d’un nouvel abri. Nous avons en plus le plaisir d’offrir une belle poupée à Nhi et une petite peluche à Ly, de la part de la famille Watier. Dans quelques temps, nous reviendrons voir l’avancement des travaux et nous vous en ferons part, comme d’habitude

    Enfants d'En Face avec La Fondation Abbé Pierre

     

    Enfants d'En Face avec La Fondation Abbé Pierre

    ..... et un hommage à Lien et Hué pour leur disponibilité

     

    MERCI l'Abbé, j'ai été vraiment  très ému de le voir en effigie dans ce coin perdu du Vietnam.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique