• L'encens au Vietnam

     

    Au Vietnam, l'encens est utilisé au quotidien, pour le culte des ancêtres, que ce soit dans les temples, les pagodes ou à la maison. Chaque famille possède son sanctuaire destiné aux ancêtres, dans le hall d'entrée ou dans la pièce à vivre. La fumée des bâtons serait le seul moyen de communication entre les morts et les vivants.

    L'encens au Vietnam

    On distingue deux types d'encens. Le plus répandu est le bâtonnet de bambou dont l'extrémité est peinte en rouge. On trouve aussi des spirales d'encens sous forme de cônes, que l'on suspend au plafond.

     

    L'encens au Vietnam

     

    L'encens au Vietnam

     

    L'encens au Vietnam

    L'encens au Vietnam

     

    L'encens au Vietnam

    Afin de favoriser la prospérité, il est de coutume de bruler un nombre impair de bâtonnets. On doit les tenir des deux mains et les disposer respectueusement sur l'autel. Debout ou à genoux vient le temps de la prière alors que l'encens dégage une odeur acre et doucereuse.

    L'encens au Vietnam

    L'encens au Vietnam

     

    La fabrication

    Les supports sont des tiges en bambou. Les artisans les coupent, selon la dimension, entre 30 et 40 cm pour 2 a 3 mm de diamètre.

    Après avoir été séchées au soleil, les extrémités sont peintes en rouge, jaune, violet alors que l’on enduit d’encens les deux tiers de la longueur.

    L'encens au Vietnam

    L’encens est obtenu à partir de substances végétales odoriférantes (substance produite par la résine d’un groupe d’arbres de la famille des Burséracées), lesquelles sont réduites en poudre et mélangées avec de la poudre de cannelle, de l’eau, des aromates et de la sciure de bois pour faciliter la combustion, selon une proportion déterminée

    L'encens au Vietnam

    L'encens au Vietnam

     

    Un secret de cette fabrication réside dans le mélange de la pâte avec l'eau.

    Ensuite, les baguettes de bambou sont enduites, aux 3/4 d'une couche d'encens (de couleur jaune ou noire) qui peut bruler de 20 a 30 minutes. Enfin,  les bâtonnets d’encens sont durcis au soleil, pendant deux ou trois jours, pour garder leur teinte et leur senteur. Il y a trois sortes de bâtonnets d’encens. Les grands sont utilisés dans les pagodes, les moyens dans les temples ou maisons communes et les petits dans les familles.

    L'encens au Vietnam

     

    L'encens au Vietnam

     

     

     

     

    « Plein le dos des moutardsRizieres en terrasses en juillet »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 15 Juillet à 21:35

    Splendide, ça me rappelle le Népal où j'ai vu une femme fabriquer de l'encens dans la pénombre et le silence de la maison voisine à notre hôtel...

    2
    pascal
    Mercredi 3 Juillet à 11:20

    Et ces bâtons font aussi un beau spectacle et de très belles photos. Merci JP

    1
    martine
    Mercredi 3 Juillet à 08:04

    Un long travail pour de petits bâtons !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :