• Bienvenue chez mes amis VIETNAMIENS 

     

     

    Je vous invite

  • Et on termine cette série

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    H'Mong dubitatif. 

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    Les commères de Dong Van

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    Du lointain de mes années de femme H'Mong  

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin 

    Lolo Noir de Lung Cu. 

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin 

    Regard moqueur de la Giay de Hung Dao

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin 

    Dao Noir de Tam Duong

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    Dao Rouge de Muong Hum. Le poids du bonnet pèse. De l'argent a vous en rabattre les oreilles

     

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin 

    Thai Blanc de Son La

     

     

    Et pour récompenser mes 3 ou 4 fidèles lecteurs, des images d'un érotisme ébouriffant, celles du déshabillage d'une Lolo Fleur (ouaaaaaahhh!!!!!).....Enfin, le début.

     

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    5- Rencontres aux marches des Montagnes du Tonkin

    Votre imagination fantasmera le reste....................................................... 

     

    That's all folks

     

     


    2 commentaires
  • Comment déterminer une ethnie…. C’est simple, il suffit de le leur demander…..en Vietnamien……..Mais bien souvent ils ne parlent que leur dialecte et comme ils sont joueurs, ils s’amusent à abuser les occidentaux, ou bien si c’est à la fin du marché……Y savent pas, bobo tête, attention aux buffles roses…Hic ! lé ou la moto ? .

    Alors ??????  Par le faciès……..Les Thibéto-Birmans ne ressemblent pas aux H’mong qui ne ressemblent pas aux Tai Kadai, qui ne sont pas des Austraux-Asiatiques, qui ne ressemblent pas aux Viet-Muong, ni aux H'Mong-Dao, qui…………Bon, mais tout le monde n’est pas anthropologue.

    Au costume……..Mais sur un marché de Ha Nhi, les H’Mong achètent des tissus Ha Nhi si le vendeur de tissus H’ Mong n’est pas là. Et puis il est moins salissant……. Ou les filles font des variantes coquettes qui les éloignent des standards culturels. De plus en plus, on préfère acheter des tissus clinquants à paillettes Chinois qui s’éloignent des standards rituels au détriment des habits de chanvre, tissés, teints, cousus, assemblés soi-même. 

    Et puis, les H'Mong Fleur de Bac Ha ne s'habillent pas comme ceux de Moc Chau, les Lolo Noir de Lung Cu ont des tenues differentes de celles de ceux de Bao Lac, etc...etc....

    Des documentations, mais des brochures officielles (Musée d’ethnographie, par exemple) sont contradictoires.

    A leur alcool de riz ou de maïs ? On a une cirrhose avant d’avoir un avis sûr !

    A leur caractère ? Non, ils sont tous adorables s’ils voient que vous vous intéressez à eux.

     

    Alors, continuons à nous intéresser.......

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    San Chi a Bao Lac

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    H'Mong Blanc a Dong Van

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    Thai Blanc a Dien Bien

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Dao Rouge a Ta Phin  

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    H'Mong Blac a Dong Van

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    Thai Blanc a Son La (Célibataire, son chignon est sur le coté )

     

    4- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    Lolo Noir a Bao Lac

     

     


    2 commentaires
  • 3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin 

    Sur le marche de Meo Vac

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin 

    Ha Nhi a Muong Hum

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin 

    a Meo Vac

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin

    H'Mong Blanc de Dong Van

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin

    a Dong Van

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin 

    Mon beau beret basque a Meo Vac

     

    3-Rencontres sur les marches des montagnes du Tonkin

    Giay a Meo Vac

     

     


    2 commentaires
  • C'est une aberration de venir au Vietnam sans s'enquérir des dates de marchés dans le Nord et de ne pas se faire confectionner un programme qui passera dans ces villes les jours dits.

    Trop peu d'agences connaissent les dates de marchés en dehors de ceux des districts qui ont lieu le dimanche. Les autres, fixées selon le calendrier lunaire, sont plus difficiles a déterminer, quant aux marchés de Sa Phin, Lung Phin, Pho Cao, etc.... c'est par inadvertance qu'ils reçoivent la visite d'occidentaux  car leur date est décalée chaque semaine, selon les signes zodiacaux Chinois.

    On arrive, ainsi a croiser des clients d'agences qui ont fait tout faux: Arrivés le dimanche après midi a Dong Van (Les marchés n'ont lieu qu'en matinée), le lendemain du jour a Bao Lac, donc déphasés a Hung Dao.

    Dong Van, Meo Vac, Bac Ha sont tristes en semaine mais offrent un festival de couleurs le dimanche, un spectacle rare d'anthropologie, une leçon d'humanité, un salto arrière chronologique.

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

     Ha Nhi sur le marche de Y Ty 

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Ha Nhi aux cheveux tresses   

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Dao Rouge a Y Ty

    54 ethnies peuplent le Vietnam. Si, dans le centre et le sud, elles ne se parent de leurs habits traditionnels que lors des fêtes (Et encore, j’ai assisté à un mariage Sedang à Kontum ou, seule la mariée, arborait sur sa robe blanche, un liseré de son ethnie), dans le nord, Les H’Mong, Dao, Tay, Lolo, Thai, etc … affichent souvent leur appartenance les jours de la semaine (pour les femmes plus agées), et les marchés forment une palette mouvante de tissus polychromes.

    Les femmes font alors évoluer les coloris, les coupes, selon une mode qui avantage la silhouette à la mode. Ainsi, la femme H’Mong devait, il y a quelque temps avoir le mollet rond pour bien grimper dans la montagne, la croupe ample pour enfanter. Le prétendant touchait d’ailleurs le derrière de l’objet de sa convoitise pour lui signifier son attrait. Les robes, longues et évasées accentuaient la tendance.

    Maintenant, les jeunes filles privilégient des atours qui affinent la silhouette et s’approchent des standards occidentaux. On y associe des talons hauts, parfois des jeans. Les bandes molletières ne sont plus la pour préserver la jambe des épineux, mais sont un accessoire de coquetterie. Un H'Mong m'a d'ailleurs affirmé: "C'est quand même plus érotique que des porte-jarretelles!!!!

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Les tenues au marché de Bac Ha, certes riches, étaient de couleurs très stéréotypées, il y a encore 7 ans.

     

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin 

    Mais n'oublions pas que nombre des jeunes femmes viennent ici pour chercher un mari. Pour attirer le gibier, on ne mégotera pas sur les fanfreluches, médailles, rubans et accessoires divers, et il ne faut pas oublier une seule couleur de l'arc en ciel.

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

     

    Pour elle, c'est déjà fait, on lui a touche les fesses (et autres), elle en a plein le dos

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Dans un style sobre, on compte plus sur le minois

     

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Si ca ne marche pas, on garde pour l'arbre de noël

     

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Elle a pécho....Mais elle a triché, elle y a mis des guirlandes musicales

     

    2- Rencontres sur les marches des Montagnes du Tonkin

    Dao Rouge de Bao Lac.  Ce ne devait pas être la bonne tenue....Elle attend encore  le Dao charmant


    5 commentaires
  •  

     

    De retour des montagnes du Tonkin avec les marchés colorés de Sin Ho, Dong Van, Méo Vac, Y Ty, qui, encore une fois, nous ont réservé des rencontres insolites et de charme avec quelques unes de ethnies du pays.

    Les H'Mong, Dao, Ha Nhi et consort ont décidé de garder leur vie traditionnelle, en ne gardant que deux attributs de la vie moderne: La TV et le téléphone portable.

    Rencontres aux matchés de montagne

    Femme Ha Nhi au marche de Y Ty

     

    Rencontres aux matchés de montagne

     

    Dao Khau de Sin Ho

     

     

    Rencontres aux matchés de montagne

    Dao Rouge a Sin Ho

     

     

    Rencontres aux matchés de montagne

    Au marche de Meo Vac

     

     

    Rencontres aux matchés de montagne 

    A Y Ty

     

     

    Rencontres aux matchés de montagne

    H'Mong Blanc de Dong Van

     

     

    Rencontres sur les marchés des montagnes du Tonkin

    H'Mong Blanc de Meo Vac 

     


    1 commentaire
  • La Présidente d’Ecole Pour Tous au Vietnam

     

    Lorsque Michèle Potée revient voir les protégés de son association, ce n’est jamais les mains vides.

    La Présidente a Vinh Phuc

    Derrière les enfants qui reçoivent un vélo, les amis de Vinh Phuc, Ninh de Jasmin Tonkin, Hien, la Présidente Michèle Potée,Patrick Delage venu voir ses filleuls et nouveau résident au Vietnam

     

    Encore une fois ce fut le cas, lors de son voyage effectué à ses frais (il est utile de le dire) et les enfants de Vinh Phuc en ont profité, avant que les protégés de EPTVN du sud ne suivent dans son emploi du temps.

    Au programme, visites de filleuls avec les courriers et cadeaux de parrains et marraines et un nouveau cadeau de 25 vélos pour permettre à des enfants d’aller à l’école.

    Ce fut aussi l’occasion de définir nos relations avec la Caisse Sociale de Vinh Phuc, leur demander de transmettre les dossiers scolaires des filleuls, de faire un état de la scolarité de chacun et de leur demander de mettre en forme les documents qui nous permettront, « Ecole Pour Tous », « Les Enfants d’En Face France » et « Amitié Gatineau Monde » d’appuyer les demandes de subventions auprès des donateurs.

    Nous avons profité des déplacements à travers la Province, pour aller voir l’état de l’avancement des travaux de la maison de Thoa, financée par les « Enfants d’En Face France » qui a pris beaucoup de retard.

    La Présidente a Vinh Phuc

    On remarque dans le dénivelé entre l'ancienne (future ancienne) maison et la nouvelle, le niveau de l'inondation du mois d'Aout 

    Intempéries m’avait on dit. J’avais pensé à quelques jours d’averses, voire de tempete. En fait, problème de communication, le logis de Tho a été inondé et les travaux de la maison ont été interrompus. La construction a été continuée plus haut. Les amis de Thoa et la Caisse Sociale de Vinh Phuc ont compensé ces frais imprévus.

    Le moral est revenu dans la famille, et nous reverrons Thuong qui viendra chercher le lendemain un vélo neuf offert par Ecole Pour Tous Au Vietnam. A noter que l’association offre, comme d’habitude, le mobilier.

    La Présidente a Vinh Phuc

     

    La Présidente a Vinh Phuc

    Thoa participe au chantier

     

    Visite de filleuls

    La Présidente a Vinh Phuc

    La Présidente a Vinh Phuc

    Lettres et cadeaux des parrains et marraines

    La Présidente a Vinh Phuc

     

    La Présidente a Vinh Phuc

     

    La Présidente a Vinh Phuc

     

    Don de 25 velos par Ecole Pour Tous au Vietnam

    La Présidente a Vinh Phuc

    Allocution de Michele, traduite par  Hien

    La Présidente a Vinh Phuc

    Parmi les recipiendaires, Thuong qui va avoir une maison digne de ce nom et Van qui en aurait bien besoin......

    La Présidente a Vinh Phuc

    Van et sa maman. Le contraste entre la gaieté de la fille et l'aspect maladif de la mère, si la fille avait des vêtements potables, la maman arborait des hardes rapiécées.

    La Présidente a Vinh Phuc

     

    Elles avaient fait 7km toutes les deux avec ce vélo de récupération pour venir a Vinh Yen. Le petit frère est reste a la maison, gardé par des voisins.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le  thé Vietnamien, tré ou tra est non fermenté, c'est le thé vert.

     

    Les différentes sortes de thés (noir, vert, oolong, etc..) ne viennent pas de différentes  espèces de théiers, mais d'un traitement des feuilles différent.

    Le thé vert, après cueillette, est flétri (non fermenté),  puis étuvé.

    Ici, on en boit à toute heure de la journée. L'eau chaude, la théière et les feuilles sont toujours prêtes pour accueillir le visiteur. Dans les restaurants, une table isolée, permet aux convives de le déguster gratuitement à la fin du repas et de discuter avec ses voisins en se passant la pipe à eau. 

    Outre celle de ne pas empêcher de dormir, de par le fait qu'il n'est pas fermenté, le thé vert a d'autres qualités spécifiques: Il contient de l'EGPC  qui ralentit la prolifération des cellules cancéreuses, sa résistance à l'oxydation est 100 fois supérieure à la vitamine C et 25 fois a la vitamine E. Les thés verts contiennent de la théine qui confère au cerveau un effet relaxant, une réduction du stress mental et physique. 

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Les feuilles doivent être cueillies parmi les plus tendres et les plus jeunes de l'arbuste. Bien entretenus, les rangs de théiers dessinent de belles bandes d'un vert profond sur des vallons qui offrent leurs pentes au soleil. Le plus parfumé est le thé de Thai Nguyen (Nord).

    Il doit être conservé hermétiquement fermé, à l'abri de la lumière, afin de restituer, dans la tasse, une belle couleur vert émeraude.

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Mais à Than Uyen, vous avez, en toile de fond, la chaine du Fan Si Pan. La cueillette n'étant pas encore mécanisée, il ne reste plus qu'à y parsemer des personnages, cueilleurs, cueilleuses ou gardiens de buffles pour compléter un beau tableau pour naturaliste. 

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

     

    Rencontres dans les champs de thé

    Les Vietnamiens savent aromatiser leur thé avec de nombreuses espèces de fleurs: Lotus, jasmin chrysanthème, champaca, etc...

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Rencontres dans les champs de thé

    Le roi Tu Duc (1847-1883) était renommé pour sa façon très spéciale de boire son thé au lotus. La veille, ses servantes allaient sur le lac royal et déposaient dans chaque lotus, une poignée de thé qui s'imprégnait du parfum de la fleur qui se refermait pour la nuit. Il etait récolté le matin, pour être offert au roi.   

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Rencontres dans les champs de thé

    L'eau pour la préparation, doit être naturelle et pure. La meilleure est la rosée qui se dépose, la nuit, sur les fleurs. Plus ordinaire, l'eau de pluie qui se dépose sur les feuilles d'aréquier.

     

    Rencontres dans les champs de thé

    Savoir faire chauffer l'eau est très important. La théière doit être rincée a l'eau bouillante avant de recevoir le thé infusé

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

     

    "Il y a, dans le gout du thé comme un charme subtil qui le rend irrésistible et propre a être sublimé. Le thé n'a ni l'arrogance du café et encore moins l'innocence minaudière du cacao"

                                                                                    (Okakura Kazuko 1863-1913) 

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

    Rencontres dans les champs de thé

    La première tasse humecte mes lèvres et mon gosier

    La deuxième rompt ma solitude

    La troisième fouille mes entrailles mises a nu

    Et y débusque mille volumes étranges d'idéogrammes

    La quatrième suscite une légère sueur

    Et tout le noir de la vie se dissout a travers mes pores

    A la cinquième tasse, je suis purifié

    La sixième m'expédie au royaume des immortels 

                                                          Lu Tong    (790-835)

     

                       (NDLR)  Lu Tong n'aurait pas mis de l'alcool de riz, par hasard, dans son thé?

     

    Rencontres dans les champs de thé

     

      

    Rencontres dans les champs de thé

      

    Le thé en poésie, j'ai trouvé le pays,

    Une contrée de sagesse

    Cultivant sans frontière,

    Un art de vivre aux vertus millénaires.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique