• Villages d'artisans 7: Phu Lang, village de potiers

               Phu Lang:  Village de potiers

     

     

    Phu Lang, village de potiers

     

     

    La fabrication de poteries, de céramiques et de porcelaines est une pratique très ancienne au Vietnam.

    Beaucoup de villages sont réputés : Huong Canh, Tho Ha, Bat Trang ou Phù Lang.

    Phu Lang, village de potiers

                     Au contraire de Phu Lang, on utilise des moules

    Bat Trang est le plus connu, car, placé sur la route de retour de la Baie d’Halong, il fabrique des objets qui peuvent être achetés en souvenirs par les touristes.

     

    Phu Lang, village de potiers

     

     

    Phu Lang, village de potiers

     

                  Les murs en briques sont terminés avec des urnes funéraires déclassées

    C’est vrai que Phu Lang, spécialisé dans les urnes funéraires, est moins bien avantagé. Pourtant, ce village, placé à 60 km de Hanoi, a un charme certain.

    Des ruelles qui serpentent bordées de murs de briques rouges, terminés parfois par les rebus des urnes funéraires, des amoncellements de jarres qui dégorgent de maisons traditionnelles et une activité des habitants qui tourne autour de la spécialité du lieu : Des poteries rugueuses à l’émail brun clair, selon une technique qui date de la dynastie des Ly (1010~1225) et ramenée de Chine par des mandarins.

    Phu Lang, village de potiers

    Phu Lang, village de potiers

     

     

     

     

     

     

         Canalisations en terre cuite

    La technique n’a pas changé, certains tours sont encore « pédestromobiles ».

    Des fours à bois sont toujours utilisés, mais le gaz commence à pénétrer ce milieu conservateur.

     

    Phu Lang, village de potiers

     

    Les murs du villages sont marqués par l’activité, réalisés avec des briques et même avec des urnes ou d’autres produits, rejetés non conformes.

    Autrefois, Phu Lang avait sa propre carrière d’argile mais dorénavant, elle doit être amenée d’ailleurs avant d’être transformée sur place pour la débarrasser de ses impuretés.

    Phu Lang, village de potiersPhu Lang, village de potiers

    Quelques villageois, les plus talentueux, se sont tournés vers une production artistique, mieux rémunérée que les urnes funéraires ou les ustensiles. Ils laissent leur talent s’exprimer à travers la peinture, la sculpture, les fresques, l’émaillage.

     

    Phu Lang, village de potiers

    Phu Lang, village de potiersPhu Lang, village de potiers

     

     

     

     

     

     

                                                             Thieu, l'artiste

    Les couleurs brunes jaunes, ocres des poteries de Phu Lang constituent un secret de fabrication jalousement gardé par les familles

     

    Phu Lang, village de potiers

     

                                    

    « Visite de Dat et Thuy à l'hôpital »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mercredi 30 Avril 2014 à 21:43

    bonsoir...très beau blog, j'y reviendrai!Bonne soirée!

    1
    Mercredi 30 Avril 2014 à 20:40

    Coucou Jean-Pierre ! Petite lecture du soir entre deux pages indonésiennes ! J'ai encore appris tout plein de choses chez toi... Un jour, 'faudra quand même que je pousse mes godillots et vienne te faire un coucou ! Merci et à bientôt. Mistouline.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :