• Une rizière par jour 18

    Dans une vallée de Son La, vivait le vieil Anh, ses enfants et ses deux petits enfants. Une maison en torchis, quelques canards, 2 cochons  étaient ses richesses, avec 3 sao de rizière (1 sao= 360 m2) . Pas de retraite de combattant, comme beaucoup de Thai,  il avait combattu, autrefois avec les colons Français dont il se souvenait la langue.

     

    Un matin,alors qu'il arrivait au bord de son lopin, il vit avec étonnement  un touriste, assis sur un tronc d'arbre et qui sanglotait.

    Anh s'approche alors de lui et lui demande:

    "Qu'est ce qui se passe, mon ami, tu as l'air désespéré, pourquoi pleures tu?"

     Le Français     " J'ai des dettes que je ne peux pas payer, je ne gagne qu'à peine le SMIC"

    Anh                " Je voudais bien gagner ton smic, moi je ne gagne même pas 20 euros par mois"

    Le Français  - " Oui,mais en plus, ma femme m'a quitté"

    Anh             - " La mienne est morte parce qu'elle avait faim et qu'elle a mangé des oeufs de crapeau"

    Le Français " Mais en France il y a des attentats , nous ne sommes pas en sécurité"

    Anh: - "Pendant trente ans, on nous a envahi et bombardé et on a eu 2000 000 de morts.

    Le Français- " Et en plus, notre Président, c'est François Hollande.

    A ces mots, Anh s'assoit près du Français et se met à pleurer

     

    Une rizière par jour 18

     

    Collège au milieu des rizières, construit dans la vallée, au point équidistant

    des villages disséminés dans la montagne

     

    Chaumière où l'on rit, vaut mieux que palais où l'on pleure.

     

     

     

     

     

     

     

    « Une rizière par jour 17Bon Noel »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :