• Terminées les nuits dans la Baie d'Halong

    Afin de préserver la Baie d'Halong, les autorités ont décidé d'y interdire les nuités sur les jonques à partir de 2020. Ce délai est destiné à laisser les armateurs amortir leurs navires.

    Ils l'utilisent surtout à envisager d'organiser ces séjours depuis l'île de Cat Ba......et d'ici là!

    Terminées les nuits dans la Baie d'Halong

    « Images de marchéVisite Présidentielle »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Julie
    Jeudi 16 Février à 12:11

    Tristesse d'imaginer Cat Ba perdre ainsi son âme..., comme tant d'autres lieux victimes de l' impitoyable règle d'airain du profit à tout crin !

    4
    Fabienne
    Vendredi 10 Février à 07:09

    J'avoue ne pas tout comprendre...Cat Ba ce sont des eaux basses, comment vont croiser les grosses jonques?...en pleine mer au large? exit donc des beaux pitons que l'on ne verra que de loin. De plus, pour aller à Cat Ba il faut bien passer par la baie d'Halong, à la journée ? comment la préserver avec toute cette navigation? C'est encore un truc sorti du chapeau de quelques qui y auront un intérêt...Après les peinture blanches ils nous font les routes contraires et ensuite ce sera quoi...?

      • Vendredi 10 Février à 08:33

        Cat Ba fait partie de Hai Phong (Quang Ninh), et non de Ha Long. De tous temps, les réglementations y sont bien plus souples et les rafiots refusés à Quang Ninh vont y naviguer, s'affranchissant de certaines  règles de sécurité. C'est pourquoi, je refuse d'y embarquer, si ce n'est pour une petite excursion.

        Il y a déjà une jonque grand luxe qui démarre depuis quelques jours, d'un embarcadère près de Hai Phong , sans doute une pionnière de ce que seront bientôt les visites de la Baie. Elle est en promo jusqu'à cet été.

    3
    Fabienne
    Vendredi 10 Février à 06:47

    Lumineuse idée que de renvoyer les navires sur Cat Ba et de signer ainsi son arrêt de mortno.

     

     

      • Vendredi 10 Février à 06:55

        Ils ne risquent rien, avec l'afflux des grands croisièristes....Et il faut bien remplir les hôtels qui poussent aussi vite qu'à Sapa. En plus le prix des billets de visite sont multipliés par deux ou par trois, malgré la protestation des agences.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :