• L'or des Temples du Petit Vehicule


    Les Laotiens sont tres pratiquants du Bouddhisme HINAYANA (du petit vehicule). Les temples dorés foisonnent dans les villes et  les campagnes et sont tres fréquentés. Le clerge est constitué de bonzes qui, souvent n'accomplissent le sacerdoce qu'une partie de leur vie, souvent un an, pour les jeunes.

    L'or des Temples du Petit Vehicule



    Le Bouddhisme HYNAYANA est la version basique pratiquée surtout en Thailande, Cambodge, Laos et Sri LanKa. Le MAHAYANA (Grand Véhicule), pratiqué en Chine, Corée, Japon et Nord Vietnam, ne prétend pas se substituer au HINAYANA mais le dépasser et réaliser son achèvement.

    Trés sommairement, le Bouddhisme du Grand Véhicule déifie le Bouddha, pour le "Petit Véhicule" c'est un homme comme les autres.

    Pour le Grand Véhicule, la recherche du Nirvana est collective (le bodhisatva renonce au Nirvana tant qu'il reste d'autres êtres à conduire vers la félicité), au contraire du HINAYANA, dont l'adepte cherche son propre salut individuellement, selon la loi, inexorable du KARMA.

    L'or des Temples du Petit Vehicule L'or des Temples du Petit Vehicule
    L'or des Temples du Petit Vehicule L'or des Temples du Petit Vehicule

    L'or des Temples du Petit Vehicule




    1 commentaire
  •                                            La fête de l'eau


     

    Pi Mai, la nouvelle annee au Laos


     L'Arc de Triomphe de Vientiane, arrosé, lui aussi pour Pi Maï 

    Pi Mai, la nouvelle annee au Laos
    On arrose les statues d'eau, à l'aide d'une fleur de frangipanier


    14 fevrier au Laos, c'est le début de la mousson humide. Tout est sec, les feuilles et les fleurs sont recouvertes d'un épaisse pellicule de poussière. Il faut qu'il pleuve pour assurer les récoltes de l'annee. Le Laos n'est pas un grand pays agricole, sa culture sert aux besoins basiques en nourriture, spécialement des plus pauvres.

    Pi Mai, la nouvelle annee au Laos Pi Mai, la nouvelle annee au Laos
    De redoutables combattants aguerris..... ........armés jusqu'aux dents


    Alors, on va appeler l'eau salvatrice de ses voeux, de ses prières, on va célébrer la saison des pluies en arrosant les statues de bouddha, en aspergeant d'eau tous les passants, c'est la joie, la bonne humeur, une guerre dont les munitions procurent un réél plaisir, tant il fait chaud. 

    Ce sont des véritables danses de la pluie, qui ont lieu en bordure de toutes les rues. On s'asperge à l'aide de seaux, de pistolets et canons à eau, on charge des pick ups de bâches constituant des piscines ambulantes et l'on affronte les commandos adverses, motorisés ou statiques, à l'affut ou rampants, jeunes, très jeunes mêmes ou vieux, indigènes ou occidentaux. Tout le monde a pris soin de s'armer, on s'échange les munitions entre adversaires. Manquerait plus qu'ils ne puissent plus combattre, ces gueux!!!

    Pi Mai, la nouvelle annee au Laos

    Même les bonzes y ont droit!!!!!!!!

     

    Les correspondants de guerre ont toutefois pris la précaution d'envelopper leur appareil photo sous plastique.. C'est la fête la plus universelle, la plus débonnaire qu'il m'ait été donné de voir, et, .......sans débordements.....................

    Seul dommage collatéral, lorsque nous sommes rentrés à notre hotel, nous n'avons pas pu prendre de douche, pas d'eau, épuisée lors des combats de rue

    Pi Mai, la nouvelle annee au Laos

    Et je l'ai vue, moi, la petite Déesse de Pi Mai




     


    2 commentaires
  •  

     

     

    Pour l'instant, les elephants, pas vus
    Premier jour au Laos, 12 avril et aussi notre anniversaire de mariage. Vous pouvez prendre les 2 de droite, moi je me garde celle de gauche......Pas touche!!!!Gggggggrrrr!!!

    Il faisait beau lorsque nous sommes partis de Hanoi, mais une heure plus tard, nous nous trouvions, au débarquement à Vientiane, dans une étuve.

    Heureusement, c'est le nouvel an Lao, Pi Mai, avec le rite qui consiste a arroser tout le monde. Jets d'eau, baignoires servant de citernes, seaux, canons à eau sont en batterie, et, en cette veille de fête, on s'entraine à ne pas laisser un poil sec, sur le dos de son voisin

    Pour l'instant, les elephants, pas vus
    "Le Vietnamien laboure la terre, le Cambodgien sème le riz, le Lao le regarde pousser"

    Pour l'instant, les elephants, pas vus

    Pour l'instant, les elephants, pas vus

    Equipées pour arroser les passants Là, je crois que je vais me prendre une saucée!

     

    Pour l'instant, les elephants, pas vus

    Pour l'instant, les elephants, pas vus

    Les Laos vont a la pagode 4 fois par mois, mais en cette veille de Pi Mai, beaucoup viennent prier. L'eau est censée leur apporter du bonheur pour toute l'année

    3 commentaires
  •  

     

    Vers le pays du million d'elephants

    Ca, c'est Ernest, je le connais deja,

    mais il en reste  999 999 autres, il parait.


    C'est presque parti. On est sur le point de prendre l'avion pour Vientiane.J'ai pris toutes mes précautions: L'expédition est composée d'un cardiologue et de deux infirmières.

    Second voyage, avec aussi pour mission de mettre en place un correspondant pour Vietlanddiscovery qui leur permettra de proposer des circuits bon marché et qui s'écartent des pièges a touristes.






    Autres objectifs

    Vers le pays du million d'elephants

                                     Farniente et B O N Z A G E


    La gastronomie du Laos

    Vers le pays du million d'elephants Vers le pays du million d'elephants
    Des oeufs de fourmis et des fourmis croustillantes Des taupes, grillons et souris...mmmmhhhh!


    Des temples d'or et sertis de pierres

    Vers le pays du million d'elephants Vers le pays du million d'elephants
       

    Et des enfants, pauvres,mal nourris, obliges de travailler, mais, eux, s'il n'y en a plus, on ne se plaindra pas 

    Vers le pays du million d'elephants

    Vers le pays du million d'elephants

       

           

          Et aussi, participer à la fête de l'eau, l'eau qui rapporte de la chance aux Bouddhistes du "Petit Véhicule", c'est du 13 au 15 avril (en realité pendant 1 semaine)

    Bien sûr, on vous racontera tout ça!

                         Prochainement, dans cette salle!




    1 commentaire

  • 1 commentaire