• Noyade dans la nature

     Au fil des arroyos du Delta du Mekong

    Noyade dans la nature

          Au lieu de s'agglutiner autour de marchés flottants en déliquescence du fait de la constructions des ponts qui permettent de se passer des sampans, ou autour des boutiques ou se pressent les pirogues à touristes et les restos qui apportent le poisson  "oreille d'éléphant" raplaplat comme une limande et sans gout , on préfère naviguer au milieu d'une nature exubérante jusqu'à des hébergements envahis de cocotiers et palmiers, au bord de canaux, étroits comme une ruelle. Balades à pied, en sampan, à vélo, les poissons sautent directement sur le gril, dégustation des fruits dans les vergers, pommes de lait, mangues, goyaves, papayes, pamplemousses, bananes, lichies, les jus parfumés ravinent délicieusement  sur le menton. Nuits confortables dans un décor ancien Vietnamien. Massages à la noix de coco, chants du pays et  gentillesse des habitants toujours prêts pour offrir le thé et vous faire entrer dans la maison. Evocation de la guerre avec un ancien pilote de l'Armée de l'Air Américaine, ponctuée par l'intervention de son copain, le Viet Cong qu'il avait bombardé, échange d'arguments passionnés  au milieu d'un musée époustouflant ou trônent des magnifiques vases Ming et les photos familiales du siècle précédent.

     

     

     

     

     

    « Coutumes, religions et traditionsJournée des femmes: Ethnies du Tonkin »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :