• La reconversion de Tho Ha

     

    Grand centre de la céramique et de la poterie entre le 11ème siècle et le quatorzième siècle, Tho Ha produisait des urnes funéraires et autres poteries non émaillées de couleur marron clair.

    Dans les années 70,  Tho Ha fut concurrencé par les villages qui adoptèrent des procédés plus progressistes, Phu Lang et But Trap.

    Les potiers de Tho Ha refusèrent de sacrifier les prix en adoptant des matières de moindre qualité. C’est ainsi que le village y perdit cette activité.

    Il s’est rabattu, depuis,  sur le fabrique des galettes  et des nouilles de riz, des pâtes pour nems et rouleaux de printemps. On trouve partout, tout au long du pays, des galettes de Tho Ha et le village aux rues étroites et pittoresques sur le bord de la rivière Cau (affluent de Fleuve Rouge) est devenu le lieu de tournage de nombreux films.

     

    La reconversion de Tho Ha

     

    La reconversion de Tho Ha

    La reconversion de Tho Ha

    La reconversion de Tho Ha

     

    La reconversion de Tho Ha

     

    Les pâtes de riz sèchent partout a travers le village, y compris sur les tombes du cimetière

    La reconversion de Tho Ha

    Une fois séchées, les galettes sont grillées au dessus d'un poele a charbon

     

    « Le Cao Dai. 2- Ceremonial, pratiquesla Baie d'Halong, de Bai Thu Long a Lan Ha »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :