• L'alcool de maïs des H'Mong

    Le nectar des H’Mong

     

    L’alcool de maïs est l’invité permanent de toutes les fêtes, des rassemblements et des rencontres.

    Les H’Mong entretiennent les pentes d’altitude où sont établis leurs villages.

    On n’y peut faire venir le riz, alors on récolte le maïs avec sa farine, l’aliment de base d’où l’on extrait l’alcool de maïs (et non pas de riz) , le ruou (zuou).

    Plus amer et goûteux que l’alcool de riz, il a le goût des tissus imbibés d’indigo, il s’accorde  au thang co, le ragout de cheval repousse le ngu hai, l’esprit malfaisant, inspire le joueur de Khène.

     

    "Distillerie" dans une maison de H'Mong Blanc vers Quan Ba

     

     

    « H'Mong coquetteVers la Fête de l'eau »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Sylvaine
    Samedi 1er Avril à 14:52

    Bonjour,

    je trouve bizarre cette phrase  : "le maïs d’où l’on extrait l’alcool de riz" ... Il n'y aurait pas une petite erreur ?

      • Samedi 1er Avril à 16:02

        C'est l'alchimie H'Mong...........Non, bien sur, c'est de l'alcool de maïs. Merci, Sylvaine, je rectifie.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :