• L'agonie du Nha Qué

    Les touristes repartent du Vietnam après avoir vu Porche, Rolls ou Maserati sillonner Hanoi, de véritables châteaux être construits à travers le pays.

    L'agonie du Nha Qué 

    Ce "chateau" est érigé par un homme impliqué dans un trafic d'animaux sauvages et d'opium. Belle gentilhommière qui l'accueillera à sa sortie de prison.

    Les Vietnamiens seraient donc devenus riches. Dans la réalité, à part quelques personnes ayant investi de l'argent aux origines improbables, l'évolution est lente pour les classes moyennes, mais les pauvres sont de plus en plus pauvres. C'est d'ailleurs le cas de la plupart des pays "en voie de développement" comme le Vietnam.

    Dans les provinces reculées, le nha qué (agriculteur) a vu ses profits diminuer.

    L'agonie du Nha Qué

    Binh de Quynh Luu (Nghé An)

     

    Ainsi Binh dispose de 5 sao de riz (5x 490 m2) pour sa famille, sur un terrain prêté pour 50 ans par le gouvernement. La récolte lui rapporte, brut, 5000 000 VND (compter 1euros= 25000 VN).

    Les engrais reviennent à 300 000 vnd/ sao. Les insecticides à 350 000/sao. le labourage 230 000/ sao. La moissonneuse à 150000 vnd. Le repiquage à 200 000vnd/ personne et par jour.

    Autant dire qu'il y  a peu, sinon, pas de profit.

    L'élevage des canards et des cochons rapporte 22 000 000vnd de moins, car, il faut être concurrentiel, même sur le petit marché de la commune, avec des sociétés qui élèvent en batteries.

    L'agonie du Nha Qué 

    Les moissonneuses (1 milliard de vnd) viennent de provinces plus riches (Ninh Binh, Nam Dinh) et achetées en Chine

     

    Je craignais que les moissonneuses batteuses mettent au chomage tous les moissonneurs à la faucille. Mais ce n'est pas le cas, les jeunes sont partis essayer de travailler à Ho Chi Minh, les grands mères y vont garder leurs petits enfants. Ne restent plus que les vieux qui gardent les baraques et survivent de leurs quelques sao.

    Cette année, la moisson a débuté dans le centre, mais alors que le spectacle de rizières parsemées de chapeaux coniques, de ballets de serpes, de transhumance de gerbes durait une dizaine de jours, dorénavant l'engloutissement des épis par les machines ne dure plus que la durée d'une journée.

    Pour le moment, les rizières de montagne en sont restées à une exploitation "à la serpe". Alors, profitons encore quelques temps du spectacle...........

     

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

     

    L'agonie du Nha Qué

     


    votre commentaire
  • La vie Hanoienne m'apporte chaque jour, depuis 10 ans, son lot d'images étonnantes,  incongrues. C'est le charme de ce pays d'en délivrer quotidiennement et inlassablement .

    Typiquement Vietnam

     

    Relevé sur une vitre de taxi de Hanoi: les icones sont faits pour être compris de tout le monde. Si certains le sont facilement,pour le premier à gauche, il faut connaitre l'odeur caractéristique du Durian pour comprendre que le chauffeur ne souhaite pas en voir un, entrer dans son véhicule.

    Les autres icones sont plus universellement compris. Mais le troisième à gauche ne prète t-il pas à confusion?

    Typiquement Vietnam

    Concurrente du livreur de pizzas, spécialisée dans la viande de boucherie. Le bâton sert à écarter les chiens forcément intéressés.

     

    Que dire d'autre, qu'ici on ne se sent jamais seul ............................

    Typiquement Vietnam

     

    Et pourtant, le même jour, à la même heure, à 300 mètres de là, en plein centre d'Hanoi, un poète à demi nu aligne les idéogrammes dans la quiétude du lac Hoan Kiem

    Typiquement Vietnam

     

    Et, un peu plus loin, le pêcheur est venu se détendre au bord du lac de l'Ouest.

    Typiquement Vietnam

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Si l'essentiel des activités de Ecole Pour Tous Vietnam se situent dans la Province de Vinh Phuc, La présidente, Michèle Potée, n'a pu qu'être émue par les conditions de vie dans une autre province très pauvre et à l'écart des regards, Nghé An.

    Le fait d'être le territoire natal de Ho Chi Minh et d'autres éminents personnages de l'histoire Vietnamienne ne lui a pas permis d'élever sa condition et l'accés aux moyens modernes et à la mondialisation, non plus, bien au contraire, puisque le niveau de vie de ses habitants aurait plutôt tendance à baisser.

    A Nghé An, l'association aide deux cas: 

     

    L'orphelinat Quynh Xuan

    Ecole Pour Tous a vocation d'aider les enfants à faciliter un parcours scolaire normal . A l'orphelinat, malheureusement, la plupart des enfants ne sont pas dans un état mental pour être scolarisés.

    Par contre deux filles sont scolarisées, et ont, même de très bons résultats. Malgré leur situation d'orphelines, elles sont particulièrement gaies et dynamiques. Proches l'une de l'autre, elles ont des liens d'affaction avec les soeurs qui les encadrent dans l'établissement.

    Ecole Pour Tous à Nghé An

     

    Ecole Pour Tous à Nghé An

     Uyen, casquette jaune a 11 ans et est en 6ème. Doanh chapeau vert travaille bien,mention excellent. Elle a 15 ans et rentre en seconde.

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Uyen est intéressée par ses documents scolaires,  dans les mains de Minh

    Ecole Pour Tous à Nghé An

     

    Certificat de bonne eleve de Doanh qui va est entrée au Lycée cette année.

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Recu de Ecole Pour Tous Vietnam de 4 800 000 VND par Soeur Minh, la directrice

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Soeur Doan, Soeur Huyen qui va partir a Vinh suivre une formation de professeur et soeur Minh qui dirige l'orphelinat. Un concentré d'abnégation, de dévouement et de douceur.

     

    Lé Thanh Trieu

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Avec son petit cousin

    Souvenez vous; Trieu a perdu son papa fin d'année 2016 après une longue maladie qui a ruiné sa famille déjà pas bien riche, auparavant. La maman se retrouve sans ressource mis à part 3 sao de riz.  Elle se loue pour transporter des sacs de ciment de temps en temps.

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Le nuoc voi est, avec le thé, a boisson d'accueil

    Maintenant, la situation s'améliore quand même, car les soeurs de Trieu viennent de terminer leurs études et ont trouvé du travail.

    Après une année scolaire fortement perturbée par le deuil, Trieu a quand même fini 2016/2017 avec la mention bien.Nous lui avons rappelé que Ecole Pour Tous attendait de lui qu'il travaille bien, d'autant qu'il souhaite devenir médecin,

    Ecole Pour Tous à Nghé An

     

    Ecole Pour Tous à Nghé An 

    Bulletin scolaire de Trieu pour l'année scolaire 2016/2017

     

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Quyen prépare le reçu du don de Ecole Pour Tous Vietnam

    Ecole Pour Tous à Nghé An

    Je ne sais pas si Ecole Pour Tous a de la chance, ou bien porte chance, mais je trouve que la situation de chaque famille dont l'ONG s'occupe, s'améliore. Même si on peut penser, que pour certaines, elle ne pouvaient guère tomber plus bas, nos amis contributeurs peuvent se targuer d'une utilité certaine.

    En tous cas, les familles leur en sont très reconnaissantes, Trieu, sa maman, les soeurs de l'orphelinat nous ont chargés de transmettre toute leur reconnaissance.

     

     


    votre commentaire
  • Belle chanson de la Grande Sophie, belle interprètation, mais la vidéo qui l'accompagne est émouvante dans ce qu'elle a de réaliste. C'est réellement l'athmosphère dans laquelle je baigne journellement, dans son quotidien. Il ne manque que les arômes de fritures et de grillades, d'herbes aromatiques, des alstonias en octobre et des frangipaniers, sous des déluges de regards intéressés, accueillants, bienveillants, espiègles .

     

     


    votre commentaire
  • Bonne rentrée, Sacha et Camille

     

    Au Vietnam, le jour de la rentrée se fête. Les enfants sont réunis pour se réjouir, avec les professeurs d'une nouvelle année d'études, en musique et en danses. C'est aussi  ce qui est préconisé par le nouveau ministre de l'éducation nationale en France cette année, et je trouve cela très bien.

    Les écoles sont tellement nombreuses à Hanoi, que la route pour aller boire mon café avec les amis, ce matin était balisée de musiques, chants, rires et piaillements. Une occasion d'avoir une pensée émue pour Sacha et Camille, qui, au même moment, dans la même gaieté , je l'espère, faisaient leur rentrée aussi, dans une école Vendéenne à près de 10 000 km de là.

    Pourtant, la situation des écoles, au Vietnam est loin d'être homogène, et il reste beaucoup à faire concernant la fréquentation dans les montagnes et les campagnes, tant au point de vue de l'intérêt que les familles accordent à l'éducation de leur progéniture qu'à la capacité d'accueil en des lieux peu accessibles. 

     

    Bonne rentrée, Sacha et Camille

     

    Des familles décomposées par la maladie, la précarité et le désarroi, l'éloignement des habitations des lieux d'enseignement, la nécessité d'utiliser l'enfant pour les travaux saisonniers, la malnutrition sont des supports de l'illétrisme.

    Les Vietnamiens consacrent beaucoup d'énergie et de subsides pour améliorer ces lacunes, mais les conditions de l'enseignement sont encore tributaires de la richesse des provinces et des districts.

    Bonne rentrée, Sacha et Camille

    C'est pourquoi je suis triste de voir que des ONG occidentales ne consacrent généralement leur activité que dans des régions touristiques  et très accessibles, en délaissant les endroits qui en auraient le plus besoin, mais difficiles d'accés et peu attractives pour la diaspora.

    C'est pourquoi je suis content d'aider "Les Enfants d'En Face France" et "Ecole Pour Tous au Vietnam" qui travaillent avec Jasmin Tonkin Travel dans les Provinces de Thanh Hoa, Nghé An, Vinh Phuc, à Si Ma Cai, Van Ban, etc.......Eh oui! Ce n'est pas dans les guides, mais il y a des besoins....Là!

    Bonne Année Scolaire Sacha et Camille

     

     

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires