•  

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien


     

    Nghê An, restée  parmi les plus pauvres provinces du Vietnam reste célèbre pas ses temples miraculeux et ses grands hommes, dont le patriote, poète, révolutionnaire, père du Vietnam moderne Ho Chi Minh. Mais aussi des diplomates, historiens,  penseurs et révolutionnaires et des milliers de lauréats de concours mandarinaux.

    La raison, pour la géomancie, c’est que « la terre magique donne naissance aux personnages hors du commun ». Dans « La colline inspirée »,  Maurice Barrès écrit : « Il est des lieux qui tirent l’âme de sa léthargie, des lieux baignés, enveloppés de mystère…Il semble que, chargées d’une mission spéciale, ces terres doivent intervenir pour former des êtres supérieurs et favoriser les hautes idées morales »

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

                    Entrée du Temple de Ho Chi Minh dans son village natal

    C’est une étroite bande de terre qui courre le long de la mer orientale et bordée par la chaine Annamitique qui la sépare du Laos. Elle est constituée de vallées étroites encerclées par la montagne et coupées de la mer par des lagunes. Elle est balayée l’été par un vent chaud, venu du Laos, qui ne permet pas à la température de baisser la nuit et, donc, de rafraichir

    Habitués de ces dures conditions, à subir les pires tempêtes et typhons  chaque année, devant sans cesse résister aux différentes invasions, dont celles de Cham, des Chinois, des Américains, les habitants  se sont trempés dans l’acier et ont fourni les régiments d’élite de la guerre américaine jusqu’à la conquête du Sud.

    L’homme de Nghê  An est réputé coriace, courageux, travailleur, intelligent, mais très avare. On dit « qu’ il mangerait du riz en regardant un poisson en bois » 

    Par contre, il est bûcheur, amoureux des études : Le seul petit village de Quynh Dôi, au temps des concours triennaux,  a totalisé 92 docteurs es humanités et 152 licenciés. Record inégalé.

    Côté sentimental, les chants d’amour de ses corporations de tisserants sont exquis.

     

    Les produits de la pêche sont savoureux, principalement le calamars et les crevettes qui peuvent atteindre la taille de langoustines.

    Mais ici, l’or noir, c’est le nuoc mam. Les différents constituants sont a portée de main, le poisson, bien sur, mais aussi le sel avec la proximité de  salines et la main d’œuvre, car, malheureusement, très bon marché.

     

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     

      

    L’alternative pour le travail, à part la riziculture restée aux techniques d’autrefois, c’est l’exil vers la Capitale économique, Ho Chi Minh Ville, ou vers de grands chantiers, comme le barrage de Son La.

    C’est par ici que passe la drogue venue du Laos. La zone est très protégée et réglementée.

    Nghê An, ce sont aussi des centaines de plages désertes, Vinh, aux grandes avenues , Sen le village de l’Oncle Ho, Cua Lo, la grande station balnéaire, ses villages de pêcheurs, les salines, les élevages de crevettes et son activité agricole d’un temps passé.

     

     

     

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     

     La Limule, ce n'est pas un crustacé, elle est de la famille des scorpions et des arachnides elle peut rester sans manger pendant plus d'un an, résistante, sentimentale, elle meurt privée de son compagnon. Elle pourrait être l'emblême des habitants de Nguê An.

    Si  vous voulez visiter la région vous serez accueillis les bras ouverts….Mais c’est vous qui serez l’objet de la curiosité des habitants. Leur avarice ne vous apparaitra que comme une légende lorsque vous aurez mangé, bu en leurs demeures. Cependant, en dehors de la nationale 1, jamais je n’ai rencontré un seul occidental, seulement quelques uns de nos  amis que nous avons, Hien et moi faits pénétrer un Vietnam de tradition et d’une culture profondément ancrée.

    Alors, ne vous étonnez pas que l’on vous regarde comme des martiens.

     

    C’est là qu’elle est, l’aventure !

    Une activité essentielle de la région: La pêche 

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien 

      La femme du pêcheur est anxieuse. On annonce une tempête. Elle sait que son mari va attendre le dernier moment pour rentrer sur sa barque. Ils ne peuvent pas se permettre de perdre quelques heures de travail, alors il prend tous les risques. Entre 6 et 8 typhons par an prélèvent leur dîme parmi les gens de mer de Nghê An, région la plus touchée du Vietnam

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     Mais c'est la fête au port de Quynh Tien, les bateaux sont arrivés, la pêche semble avoir été bonne.

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     Ce sont les hommes qui partent en mer. Les femmes vont conditionner les poissons, les vendre aux intermédiaires, des femmes aussi.

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de HienNghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     Quand je vous dis que la pêche a été bonne!!!!!!! J'aimerais que l'on ne mette pas en doute mes saintes écritures!!!!!!!! 

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     Les bateaux vont repartir, mais chacun s'offre un petit moment de répis. On fait monter les enfants, qui, déjà, rêvent de faire "comme papa"

    Nghé An patrie de Oncle Ho.....et de Hien

     Mais je ne suis pas sûr que les filles rêvent de décharger les caisses de poisson


    3 commentaires
  •   

    Peuple des Temples et Pagodes

     

      

    Les Vietnamiens baignent dans la spiritualité. On va à la Pagode et au Temple apporter des offrandes pour toute occasion de la vie, pour la nouvelle lune, pour prier les génies, les ancêtres, on effectue des pélerinages. On n'inaugure pas une société sans que dirigeants et employés ne fassent des dévotions, le gouvernement, les autorités, elles-mêmes se font remarquer par leur assiduité aux édifices religieux.

    Au passage, laissez moi vous appeler d'une pagode est dédiée à Bouddha (Bouddhisme) , un temple est dédié au culte d'un personnage réel qui a apporté sa contribution  au peuple. Il est Taoiste ou Confucianiste.

    Lorsque le voyageur vient au Vietnam, souvent, on lui impose une succession de visites de ces monuments pour lesquels il n'a aucun atôme crochu. Visiter un tas de pierres, si ça s'appelle Olympie, ça parle à un occidental dont la culture est une émanation de la culture Héllenlne, mais le ying et le yang c'est plus obscur, et quant au Bouddha Sakyamuni......... . " Les pagodes, quand tu en as vu une, tu les a toutes vues"

    D'abord, c'est lequel, Bouddha?

    Il n'y en a pas parce que c'est un temple?

    Vous m'en direz tant!

    C'est pas lui, là bas, le moustachu qui se fache tout rouge? 

     

    Bon, comme les églises catholiques, ces lieux de culte renferment de nombreuses oeuvres d'art, certaines for belles, représentant les personnages et les symboles propres à chaque culte.  

    Et là, je sens, que déjà, 95% de ceux qui avaient commencé à lire cet article m'ont déjà quitté.

    Bon, alors, je vais mettre des images..........

    Vous aimez les images????????????

       OUI!!!!!!!!!!!!!!!! répond le lecteur assidu soucieux de se cultiver , un peu lèche c.. aussi

     

    Donc je vais vous présenter quelques personnages que vous riquez de rencontrer lors de vos visites. 

    Peuple des Temples et Pagodes

     Voilà le Bouddha Sakyamuni, le Bouddha fondateur. Prince Indien, marié, père d' un enfant, il reçut la révélation que la misère humaine était la conséquence de l'avidité. Il est assis sur une fleur de lotus. Cette statue de la Pagode Bai Dinh pèse 100 tonnes, mesure 10 mètres de haut et est la plus grande statue dorée de Bouddha.

     Peuple des Temples et PagodesPeuple des Temples et Pagodes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quan Thé An Bo (Kuan Yin), la déesse de la Miséricorde protège les personnes en difficulté, par la compassion. Représentée comme ayant 1000 bras, tantôt comme homme ou comme femme, elle aide les femmes à avoir des enfants et est souvent représentée avec un bébé dans les bras.

    Elle est représentée assise sur un lotus, symbole de pureté

    Peuple des Temples et Pagodes

     Le lotus est la fleur symbole du Bouddhisme , car il nait dans la boue et s'élève vers la pureté. C'est aussi une fleur utile, on met le thé dans sa fleur pour le parfumer, on se sert de ses graines comme aliment, il sert à faire des soupes, on parfume le jeune riz gluant, avec, on l'utilise comme médicament et pour les cosmétiques,il sert à la décoration. Après sa mort entre novembre en avril, il renait.

     

    Peuple des Temples et Pagodes

     

     Serveur de la Déesse de la Miséricorde

    Peuple des Temples et Pagodes

    Bouddha  à la période du jeûne: Le futur Bouddha partit vivre une période ascétique dans l'Himalaya pendant 6 ans

    Peuple des Temples et Pagodes

    Les disciples de Bouddha: Plus de 500 statues de 2m à 2,5 mètres de long pesant chacune aux environs de 2,5 tonnes 

    Peuple des Temples et PagodesPeuple des Temples et Pagodes

     

     

     

     

     

     

     

    Cloche à la Pagode Bai Dinh et tambour à la Pagode des pêcheurs ( Vinh) 

     

     Pour annoncer la prière , la cloche principe  Yang (mâle) et le tambour, principe Yin (femelle)

     

     

     

     

     

    Peuple des Temples et Pagodes

    Déesse protectrice des pêcheurs

    Peuple des Temples et PagodesPeuple des Temples et Pagodes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Grand Disciple du Bouddha                                                Génie du mal

     Le génie du mal représenté souvent avec la peau rouge ou foncée est chargé de punir ceux qui ne respectent pas la loi Bouddhique. Il a son pendant, le génie du bien, à la peau claire.

     

    Peuple des Temples et Pagodes

    Disciple de Bouddha

    Peuple des Temples et Pagodes

    Les 3 Saintes Mères, dans une pagode Taoiste. Le culte des mères est une émanation de l'ancienne société matriarcale Vietnamienne. La déesse de la mer est blanche, la déesse de la forêt et de la Haute montagne est verte, la déesse du ciel est rouge

    On ne peut parler des occupants des pagodes sans évoquer les  bonzes

    Peuple des Temples et Pagodes

    Bonzesse de la Pagode Ban Long 

    Peuple des Temples et PagodesPeuple des Temples et Pagodes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Bonze borgne de la Pagode de la Dame Céleste et bonzillons 

     

    Peuple des Temples et Pagodes

    Peuple des Temples et Pagodes

     

     

     


    4 commentaires
  • " J'arrive, j'ai besoin de me reposer, je veux juste laisser le temps couler. C'est une visite privée,complètement à mes frais, on ne parle pas d'EEFF, ni des actions en cours, ni des enfants"

    Ca va! On y a cru, Président 

    L'a pas de chance, Stéphane, justement on a prévu de le transporter à Vu Linh, (à sa demande, d'ailleurs........)Et voilà ti pas que c'est justement à quelques dizaines de kilomêtres que vit Chi, la première petite opérée prise en charge par EEFF

    Qui plus est, tout en se promenant au milieu de superbes paysages dans lesquels s'activent les habitants qui moissonnent, battent et vannent le riz, on passe à quelques pas de notre petite puce. Bien obligés de s'arrêter, on ne va pas passer devant, comme ça? Et si on nous voyait........................... 

    Un président incognito

     La belle petite école de Yen Binh au milieu des plantations de Thé. Non, Président, on ne descend pas, c'est une visite privée, T'as dit!!!! Non, mais!

    Un président incognitoUn président incognito

     

     

     

     

     

     

     

     Le riz, l'aliment traditionnel du Vietnam, second exportateur mondial occupe toute la population au moment des moissons.

    Un président incognito

     Les nuances de vert émeraude au jaune tendre, encadrées par la haie de bambou qui est plus un objet rituel qu'une simple barrière. Je vous expliquerai, en quoi le bambou suit le Vietnamien de la naissance à la mort, et en quoi la haie de bambou a été un facteur important des victoires contre les colons et les Américains

    Un président incognito 

     

     Un président incognito

    Un président incognito

     Nous voici arrivés devant le village de Chi. Quelques paillottes marquent l'entrée, Chi se trouve un petit peu plus loin, se demeure est un peu isolée.

    Un président incognito

     Chi, comme d'habitude, est intimidée. Rapidement l'athmosphère va se détendre

    Un président incognito

     Toujours la même émotion qui nous envahit lorsque nous gravissons l'escalier de la maison et que nous entrons dans la salle commune de la famille.

    Les parents nous avaient dit, que, dès que Chi serait devenue "normale", ils envisageraient d'avoir un nouvel enfant. Et tout de suite, nous constatons avec bonheur que la maman est enceinte. Elle accouchera d'un petit garçon, en décembre. 

     Un président incognitoUn président incognito

     

     

     

     

     

     

     

     Nous avons apporté quelques cadeaux et gateaux auxquels Chi fait un triomphe, et, en guise de remerciement, nous chante une petite chanson. Mais ce qui nous stupéfie, c'est qu'elle nous récite longuement des poésies apprises à l'école en faisant mine de les lire sur un cahier.

    En récréation, nous avons droit à une scéance de football.

    Pas besoin d'enquête, Chi est devenue une enfant comme les autres, ses handicaps ne sont plus que des souvenirs.

     

    Un président incognito

     Au mur de la maison, sont affichés les bons points gagnés par Chi à l'école, témoignages de son intégration dans le cours normal de la vie.

    Un président incognito

     Nous repartons avec le sentiment qu'une étape s'achève de la manière la plus heureuse, pour Chi et pour EEFF. Mais ce n'est qu'une étape, car Stéphane Bobin et l'association veulent suivre le cours de la vie future de leurs  petites protégées, les aider, au besoin, assister les familles qui n'en demeurent pas moins dans une grande précarité. Nous nous reverrons, Chi.

    Un président incognito

     Vraiment, la visite privée de Stéphane en a "un coup dans l'aile"

    Il n'est venu que 5 jours : Et bien figurez vous que c'est le moment où Truc est venue faire la seconde visite à Hanoi. On n'échappe pas à son destin!!!!!!

    Un président incognito

     La mine déconfite de Stéphane qui voit s'envoler son voyage balnéaire

    De retour à Hanoi, nous allons passer à la pension de famille où sont hébergés Truc et ses grands-parents pour les amener chez Vietland où Ninh nous a tous invités à déjeuner, en compagnie de Claire Castelli de l'Ambassade de France 

    Truc vient de finir ses examens. Comme d'habitude, elle est un peu fatiguée, mais tout s'est bien passé.

    Un président incognitoUn président incognito

     

    Pendant le repas, elle dormira, pendant que nous évoquons la suite de la présence de EEFF au Vietnam, et, surtout des financements des futurs projets comme les réfectoires de Lao Chai. Projet d'une rencontre entre les Français de l'Ambassade de France et les membres de Vietland, vente de photos, de calendriers. Nous sommes tous très inquiets car la crise refroidit les bienfaiteurs, bien que les dons soient déductibles des impots et que la transparence des activités, par les sites et les blogs assurent une rentabilité maximum au niveau des actions.

    Car nous gardons en mémoire, Ha. Cette adorable enfant, qui vit dans une famille , certainement dans la situation matérielle la plus précaire que nous ayions connue. 

    Un président incognito

     Nous avons décidé, malgré les obstacles, de faire appel à votre générosité. Il n'y a pas de petits dons, chacun d'eux sera un peu de sang pur , ce qui manque à Ha , pour qu'elle ait droit  à la vie.

                                        Un peu de vous pour Ha

                                       le site de don de Les Enfants d'En Face

     

    Suivez toutes les actions de EEFF sur sa page FaceBook 

     


     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires