•                              La Maison Folle

     

    La Maison Folle de Dalat

    La “Crazy House de Dalat a été construite par la fille d’un ancien ministre de Ho Chi Minh et devenu ensuite le second Président du Vietnam

    La Maison Folle de DalatLa Maison Folle de Dalat L’hôtel a tout du château hanté, de la demeure de la sorcière de la Belle au Bois Dormant, car l’architecte Dang Viet Nga s’est inspirée des contes de fées et des œuvres de Gaudi.

    On passe sous une gigantesque toile d’araignée et l’on accède aux chambres par le cou d’une girafe. Aucun angle droit, les murs ondulent, les plafonds fuient, les fenêtres se gondolent, les lits sont bizarres, on ne sait plus si les escaliers montent ou descendent, les tourelles sont tordues, les arbres artificiels. Vous dormirez dans la chambre du tigre, de la fourmi, du faisan, du kangourou. Dans celle-ci, une gigantesque statue du marsupial renferme dans la pochette, une cheminée et les yeux rouges clignotent.

    La Maison Folle de DalatLa Maison Folle de DalatTout autour, des champignons géants,  des fleurs, des vignes ajoutent à l’environnement fantasmagorique.

     Mme Hang Nga a obtenu son doctorat en architecture, en Russie, et après la conception de projets pour l’état pendant des années, elle a décidé de donner suite à son rêve de créer une villa inspirée par la nature.

    La Maison Folle de Dalat

     

    La Da Lat Crazy House n’est pas totalement hors de propos dans son contexte. La ville de villégiature de Da Lat, ancienne ville de repos des Français dispose déjà d’une bonne dose de kitsch. Une destination de vacances depuis longtemps populaire pour les vacanciers vietnamiens, Da Lat est une ville où les façades des hôtels sont ornés de faux glaçons pour ressembler à des chalets de ski suisse de dessin animé.

     La Maison Folle de DalatLa Maison Folle de Dalat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le soir dans Dalat, en haut du marché, nous avons retrouvé la même ambiance dans un café où nous nous sommes désaltérés dans des cellules de végétaux en pierre

     

    J'entends et j'oublie, je vois et je me souviens, je fais et je          comprends.

    (Confucius)

     


    1 commentaire
  •  

    Truc, le retour

    On commence par le principal, par ce que tout le monde attend:

    Ce matin, à 4 heures, notre petite protégée est descendue du train après 9 heures de voyage, a pris un taxi sur 20 km,  avant d'arriver chez elle.

    Mercredi, comme prévu, elle a subi tous les examens de contrôle avec succés. Elle a pris 500 g par rapport à son arrivée, avant l'opération; elle mange maintenant  très bien ce qui explique qu'elle soit passée de 7,5kg à 8kg; les infirmières ont trouvé ceci remarquable 10 jours après l'intervention. 

    Truc, le retour

     

    Elle reviendra à Hanoi le 4 septembre pour le première visite. 

    Nous sommes allés la voir aussitôt, mais on lui avait administré des calmants et nous ne l'avons vue qu'endormie. 

    Qu'importe! Ses lèvres, les extrémités sont bien roses, son teint est clair, on ne se lasse pas de le constater comme d'un signe évident que le bon sang circule, qu'il va irriguer son petit corps

    Une belle cicatrice, bien refermée       lui permettant d'accéder à une vie normale, de marcher, parler, de ne plus souffrir.

    Nous avons passé un bon moment  avec les grands-parents, qui, vous l'imaginez bien, étaient exhubérants de bonheur. Nous avons parlé de leur famille.

    Truc, le retour

     

      Tuananh s'est occupé des papiers de sortie, pris les ordonnances, réglé les 

      derniers frais d'hospitalisation 

    Les parents de Truc, aussitôt mariés, ont dû aller travailler loin, à Lai Chau dans de très mauvaises conditions. leur paie ne leur permettait pas de vivre, surtout après l'arrivée de Truc.

    Truc, le retour

     

    Par-dessus le marché, le petit frère est arrivé très vite. Complètement dépassés, ils sont revenus dans la maison familliale où les grands-parents ont pris en charge Truc. C'est une des raisons pour lesquelles ce sont eux qui se sont chargés de leur petite-fille.....Et aussi parce que le grand-père, gazé pendant la guerre Américaine, traine depuis la naissance un sentiment de culpabilité très fort. 

    Je me dois de transmettre leur reconnaissance à EEFF, à tous ceux qui ont aidé Truc, mais je suis incapable de vous dire le nombre de merci, d'accolades, de serrements de mains, d'invitation à venir au village, à manger avec tout le clan.

    Encore une belle victoire de         Les Enfants d'En Face France 

    Truc, le retour

     Moment de détente avec grand-mère. Sur la table, la boite de lait pout Truc et des médicaments apportés. Le Grand-Père garde sa petite-fille

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires