•  

     

     

     Nous, étions pauvres et humbles, mais nous étions tranquilles,

    Jusqu’au jour ou notre intimité fut violée, nos tabous profanès,       

    Notre dignité traînée dans la boue et le sang…………….

    Jusqu’au jour où, des brutes armées de grenades et de menottes

    Sont venues apprendre aux poètes à être des hommes libres

     

                                           Yasmina Khadra (Les sirènes de Bagdad)

     

     

     

    Vêtements : Le Vietnam cherche à rivaliser avec la Chine et le Bengladesh

    Plus stable politiquement et plus fiable dans sa fabrication que le Bengadesh et la Chine, le Vietnam est devenu le second fournisseur de vêtements des Etats Unis. 4000 entreprises travaillent dans le secteur qui emploie 1,3 millions de salariés. Grâce à son savoir faire dans le haut de gamme de la lingerie et des chaussures, le pays cherche à améliorer sa position en Europe où il n’est que le 7ème fournisseur. Problême, peu de filatures et on doit importer les tissus avant la mise en œuvre de filatures qui permettront un circuit court.

     

    Teinture du chanvre

    Tissage ethnique

    Mac Do est arrivé (Yoopieeeeeeuuurrrkkk !!!)

    Mac Donald vient d’implanter le premier établissement au Vietnam. Il arrive après KFC, Starbuks et Pizza Hut. Les habitudes alimentaires changent au Vietnam, et l’on en voit déjà les bienfaits à l’augmentation très importante des enfants obèses. Je me souviens des enfants de l’orphelinat Dong Da à qui on demandait ce qu’ils voulaient comme repas du Têt et qui avaient répondu : « Du poulet comme à KFC »

     

    Déjà, la célèbre et traditionnelle Pho, la soupe de Hanoi, est sponsorisée par Coca Cola……ou l’inverse

     

    Science affliction

    Dans la classe du fils de mon ami Ninh, on a demandé aux enfants de faire une rédaction dans laquelle ils imagineraient revenir dans leur collège 10 ans après.

    L’un d’eux a répondu « Ce sera merveilleux, il y aura un ordinateur pour chaque élève et toutes les mamans amèneront leurs enfants à l’école, en Porsche.

     

    Le Vietnam émerge

    Les enfants ne font que s’atteler aux rêves de leurs parents, subjugués par la réussite de quelques oligarques qui se pavanent au volant de voitures de luxe. Souvent les touristes, s’imaginent, en voyant dans Hanoi, Porsche, Ferrari, Rolls, Benthley ou Hummer, que c’est tout le pays qui progresse. 67% de la popuation est paysanne, autant de personnes en-dessous du seuil de pauvreté. S’il y a un smic, qui est aux alentours de 120 Euros, et il ne concerne que les employés de grandes entreprises et les fonctionnaires. Et encore, on ne peut pas vivre avec le smic à Hanoi, il faut trouver un second job : Marchand de soupe, moto taxi, vendeur de fruit, dépanneur moto, ouvrier agricole.

     

     

    Economie, quelques chiffres de la Banque Mondiale et du FMI (2012 et 2013)

    Population 92 477 000 habitants Densité : 280,6hab/km² (27 000 000 en 950)

    Moins de 15 ans : 24,9%. Age médian : 28,7 ans

    PIB par habitant : 1902 US$....France 33820 $, Luxembourg 86899 $

    Alphabétisation 93%

    Taux de fertilité : 1,8 enfant/femme

    Espérance de vie à la naissance : 76 ans

    Taux de mortalité infantile (moins de 1 an) : 19,6

    Durée moyenne de scolarisation : 6 ans

    Population sous alimentée (2011) : 9%

    Revenus des Vietnamiens comparés à ceux des autres peuples de la région

    • 51 fois moins qu’en Indonésie
    • 95 fois moins qu’en Thailande
    • 158 fois moins qu’à Singapour

     

     

    Nombre de Français enregistrés au Vietnam : 6164

    Les touristes au Vietnam

    -1-Chine                -2- Corée du sud                    -3- USA

    -4- Japon               -5- Taiwan                               -6- Australie

    -7- Thaïlande         -8- France                               -9- Malaisie

    -10- Singapour

    Sans compter les Vietnamiens qui voyagent de plus en plus dans leur pays

    Voyager est devenu pour les Vietnamiens un besoin essentiel. Ils consacrent souvent leurs jours fériés et leurs vacances à voyager, au Vietnam. Le Vietnam compte aujourd’hui 90 millions d’habitants. L’an dernier, quelque 35 millions de voyages ont été effectués à l’intérieur du pays. Ce chiffre devrait atteindre cette année 37,5 millions.

    C’est souvent un tourisme de groupes, organisé par l’entreprise, l’établissement scolaire. On rencontre aussi beaucoup de voyages de jeunes motards, habillés aux couleurs du Vietnam, le drapeau flottant à l’arrière de leur moto.

     

    Chansons populaires

    La place des chansons populaires est majeure pour l’expression des joies, peines et sagesse des paysans Vietnamiens. Huu Ngoc, dont je vous parlerai en a collationné quelques unes :

     

    Mon enfant, rappelle toi

    Les brigands de la nuit, ce sont les pirates

    Les brigands du jour, ce sont les gouvernants

     

    Le monde est nigaud et borné

    Quand on vit, on porte des vêtements déchirés

    Quand on est mort, on vous enterre avec vos plus beaux atours

     

    Quand on est pauvre, personne ne vous regarde,

    Quand on est reçu premier lauréat, on a neuf mille frères

     

    Les fleuves profonds, on peut toujours les sonder,

    Les cœurs perfides, personne ne peut aller au fond

     

    On est sincère, mais quand même entre marchands de buffles

    On s’aime…Mais on est quand même bru et belle-mère

     

    Quand les parents nourissent les enfants, c’est comme la mer et le ciel,

    Quand les enfants nourissent les parents, on compte les jours

     

    La protection des forêts

     

     

     

     

     

     

                     Sur les murs d'une école

    Parmi les idées reçues (de qui ?), véhiculées par les visiteurs, la destruction de la forêt du Vietnam fait partie des plus pugnaces.

    Après l’action efficace des bombardements de défolliants Américains (Monsanto..ho…ho !!!!), la végétation se reconstitue. En parcourant le pays à longueur d’année, je n’ai jamais vu de grandes étendues déboisées, comme au Laos. Dans les régions ou à lieu l’abattage et la transformation du bois, les zones exploitées sont remises aussitôt en pépinières (L’administration offre une prime conséquente pour chaque terrain reboisé).

    Dans les régions où la maison traditionnelle est en bois, comme chez les Tay et les Thai, La famille reçoit uniquement, une dotation pour construire son foyer.

     

     

     

     

     

     

     

    On perce les murs pour faire passer les branches                  L'arbre est contourné, pas coupé

    Une surveillance de l’espace boisé est particulièrement vigilante, dans les régions où subsiste un braconnage avec la Chine.

    Dans un pays où l’arbre est divinisé, ce serait étonnant que la forêt dépérisse. Le Banian est peuplé de génies, les ficus des pagodes abritent les fantômes. On est en train de planter dans la région de Trang An, plusieurs milliers d’arbres de Bouddha venus d’Inde, et on perce un trou dans les murs pour laisser passer une branche, ou l’on fait faire un détour au mur pour éviter un arbre.

     

                Le banian à l'entrée du village, arbre aux palabres

    40 ans après

    Les ossements d'une centaine de soldats tombés au champs d'honneur pendant la guerre anti-américaine ont été enterrés le 31 août dans le district de Nhon Trach, province de Dong Nai (Sud), après trois ans de recherche.

    Dans la province de Nghé An, j’ai vu des Américains rechercher encore les restes d’un avion abattu et les corps des victimes.
    Le 20 juin 2013, une fosse contenant les restes de plus de 20 soldats a été découverte dans la province de Dong Nai et le 18 août 2014, une autre a été trouvée avec les restes de plus de 100 soldats.

    Et l’oncle de Hien et tant d’autres n’ont jamais été retrouvés, sans doute pulvérisés dans les bombardements.

    Dans le culte des Ancètres, on reste une âme errante si le corps n’est pas entier dans la tombe.

     

     Cimetière de combattants de la guerre Américaine dans le Centre du Vietnam

     

    On n’y avait pas encore pensé

    Le gouvernement australien s'apprête à envoyer 1 000 réfugiés au Cambodge. Un accord qui provoque un tollé des deux côtés de l'océan Indien. En contrepartie, le gouvernement australien devra payer une somme évaluée à 40 millions de dollars pour que le Cambodge puisse accueillir les réfugiés "dans des conditions correctes" (Si c’est pas faux cul, ça!). Mais les associations humanitaires ont dénoncé cette situation, car l'arrivée sur place de 1 000 immigrés augmenterait de 1 500 % le nombre de réfugiés officiellement pris en charge par le pays – d'après les Nations unies, il n'y aurait actuellement que 68 réfugiés et 12 demandeurs d'asile au Cambodge (Effectivement ça ne vient à l’esprit de personne de vouloir améliorer sa situation précaire, au Cambodge)

    Alors, qu’est ce qu’on attend pour renvoyer nos Africains au Bengladesh, par exemple, on envoie bien nos navires pourris se faire démanteler en Inde !

    Et les émigrés Cambodgiens, on les envoie où ?

     

    Le lotus

                   Le lotus, pour les Vietnamiens est le symbole de la pureté

    « Gân bùn ma chang hôi tanh mui bun » : Poussant dans la boue, le lotus ne sent pas l’odeur nauséabonde.

    Cette année, nous avons été particulièrement gâtés, car les lotus ont fleuri jusqu’à des jours-ci. Nous avons pu admirer les superbes calices roses et blanc protégeant les perles de rosée de leurs feuilles imperméables sur une multitude de lacs, surtout en se promenant à vélo et moto dans le dédale des sentiers inconnus des circuits touristiques.

    Le lotus est le symbole de la vie émergeant du chaos primitif, il représente le sexe de la femme, la matrice de l’univers biologique.

    Le Bouddha trône sur un lotus, symbole de l’affranchissement du cycles des naissances et renaissances. C’est un motif de l’architecture bouddhique, les huit pétales indiquant les points cardinaux et il reproduit l’image schématique du cosmos.

     

     

     

    « Des nouvelles de Vu, Tuyet revientDes nouvelles de Vu »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :